Infection urinaire

//Infection urinaire
Infection urinaire 2017-10-17T16:55:47+00:00

Prévention

Les infections urinaire sont particulièrement fréquentes chez les femmes et ne doivent pas êtres négligées car il existe un risque de complication en pyélonéphrite (inflammation du rein). Plusieurs conseils peuvent êtres donnés pour éviter les cystites:

  • Éviter les vêtements trop serrés surtout par temps chaud et humides.
  • Boire beaucoup et aller aux toilettes souvent à heures régulières, ainsi les bactéries présentent dans le tractus urinaire et la vessie n’auront pas le temps de se multiplier et de déclencher une inflammation.
  • Allez aux toilettes rapidement après un rapport sexuel
  • Ne pas abuser des toilettes intimes! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la toilette intime peur avoir tendance à modifier l’équilibre acido/basique de la flore vaginale et favoriser la prolifération de certaines bactéries responsable de cystites.

Traitements

Il arrive que certaines personnes, qui suivent ces conseils et qui ont un régime alimentaire équilibré, souffrent régulièrement de cystites. La prise de certains compléments alimentaires en prévention ou pendant la crise peut alors s’avérer intéressante.

On retrouve dans ces compléments alimentaires différents extraits de plantes:

  • Les feuilles de busserole contiennent de l’arbutine, qui une fois dans les voies urinaires  se dégrade en hydroquinone qui est un puissant antiseptique.
  • Le cranberry contient entre autre des proanthocyanidines (PACs) qui inhibent l’adhésion des bactéries uropathogène comme E. coli responsable de 80% des cystites.
  • L’ortie, la verge d’or, ou encore la prêle des champs ont un effet diurétique indirect, l’augmentation du flux urinaire contribue à l’élimination des bactéries
  • L’Echinaceae angustifolia et purpurea ont des propriétés stimulante du système immunitaire.

Attention: L’automédication est un facteur de récidives des cystites. Les antibiotiques (en prévention comme pendant l’infection) ne doivent être pris que sur prescription de votre médecin car il existe un risque d’acquisition de résistance des bactéries.

Dans tous les cas, si en plus d’avoir mal quand vous urinez, vous avez aussi mal dans le bas du dos, et/ou si vous avez de le fièvre, consultez rapidement un médecin car vous souffrez peut être d’une pyélonéphrite.