Rhume et Sinusite

//Rhume et Sinusite
Rhume et Sinusite 2017-10-17T16:54:13+00:00

Se traiter contre un rhume:

Le rhume est une des affections virales bénignes les plus répandues en automne et en hiver. Néanmoins, quelques précautions peuvent être prise pour éviter d’attraper un rhume soit même:

  • Bien se couvrir par temps froid

  • Se laver les mains régulièrement, surtout après avoir été dans des endroits potentiellement contaminants (lieu de travail, transport en commun…)

  • Diminuer votre consommation tabagique! Les fumées altèrent les muqueuses nasales et favorisent l’entrée des rhinovirus.

    Si toutefois vous êtes déjà contaminé, pas de panique! Les traitements antibiotique ne sont pas recommandés sauf dans des cas particuliers d’immuno-déficience. En effet les rhumes sont causés par des virus, et donc insensibles à ces traitements. Les symptômes bien connus du rhume (nez bouché, écoulement nasale, altération du goût, parfois une fièvre modérée…) peuvent durer une semaine mais la gène diminue progressivement dès le 2ème jour. Pour faciliter votre guérison, mouchez vous régulièrement, faites des pulvérisations de solution saline pour bien rincer, évitez les allergènes auxquels vous vous savez sensible, les environnements trop secs, et encore une fois, arrêtez ou diminuez votre consommation de tabac.
    Quelques plantes présentent dans des compléments alimentaires peuvent aussi aider à diminuer les symptômes:

  • L’Andrographis paniculata, utilisée en médecine chinoise et ayurvédique, qui contient des andrographolides (lactone diterpenique) qui a des propriétés anti-virales, anti-inflammatoires, et renforce la défense immunitaire.

  • Les huiles essentielles de niaouli, d’arbre a thé et de ravintsara contiennent des monoterpènes qui ont une activité antivirale sur les virus enveloppés comme le rhinovirus

  • Les Echinaceae purpurea et angustifolia stimulent le système immunitaire.

  • Le plantain contient de l’apigénine et des iridoïdes qui ont une activité anti-inflammatoire.

  • Le saule blanc à des propriété anti-pyrétiques grâce à la salicine qui a un mécanisme d’action similaire a celui de l’aspirine.

    En revanche, certains médicaments contre le rhume contiennent des substances telle que la pseudo-éphédrine. Elle a pour effet d’empêcher l’écoulement nasal mais présente des efforts secondaires souvent disproportionnés en particulier pour les personnes avec de l’hypertension (HTA). De plus, empêcher le nez de s’écouler normalement prolonge souvent in fine la durée du rhume, et favorise la complication en sinusite.

Le traitement contre la sinusite

La sinusite est la plupart du temps une conséquence d’un rhume mal soigné (sinusite aiguë). Elle peut aussi être causée par une allergie, des polypes, des cloisons nasales déformées, ou encore suite à une opération maxillo facial ou dentaire (sinusite chronique lorsque la durée est supérieure à 12 semaines). Les sinus les plus concernés sont ceux que l’on retrouve au niveau des maxillaires et du front, voir de l’ethmoïde (en arrière des orbites oculaires).  Cette inflammation, en plus d’une fièvre et de congestion nasale, entraîne une sensation de pression désagréable sur la face, accentuée par les mouvements de la tête. Le traitement des sinusites se fait par des décongestionnant, et requiert parfois l’utilisation d’antibiotiques si l’origine est bactérienne ou en prévention de complication chez les sujets à risques).

Les plantes peuvent aussi être une alternative thérapeutique naturelle pour le traitement des sinusites:

  • La tige d’ananas contient de la bromelaïne, une enzyme qui a une activité anti-inflammatoire et anti-oedamateuse.
  • L’oseille commun, la gentiane, le primevère, le sureau noir et la verveine ont diminuent la viscosité du mucus, et facilitent son élimination. Il semblerait d’après une étude que l’association de ces plantes diminue aussi les maux de tête.

Lorsque vous souffrez d’une sinusite, il est conseillé d’éviter toutes activités qui modifient la pression (plongée, voyage en avion…)